social shopping

Social shopping & Influence : vendre sur les réseaux sociaux

En 2021, vendre sur les réseaux sociaux est indispensable pour votre marque. Découvrez comment intégrer le social shopping à votre stratégie.

Le social shopping est l’une des fonctionnalités les plus pertinentes pour les marques. Le social shopping permet de répondre aux besoins de visibilité et d’acquisition.

La montée en puissance de ce concept est due à 3 grands facteurs : la croissance importante du e-commerce, les nouvelles attentes des consommateurs et le boom des réseaux sociaux.

Le Social Shopping, qu’est ce que c’est ?

Le social shopping est la combinaison de d’un site e-commerce et des réseaux sociaux. Le but est de vendre en ajoutant une dimension sociale grâce aux interactions générées via les media sociaux. 

Les consommateurs passent plusieurs heures sur les réseaux sociaux et à faire du shopping. Le social shopping réunit ces deux activités afin de proposer une nouvelle expérience aux acheteurs. 

Facebook, Instagram, Pinterest et Snapchat ont déjà adopté la méthode du social shopping en intégrant des boutons “acheter” aux publications des marques. 

Quand un utilisateur voit un produit qui l’intéresse sur un réseau social, il n’a plus à quitter la plateforme pour acheter le produit. Le parcours client est fluide et direct.

Cela facilite énormément la vente des produits, mais également la relation entre la marque et le client. 

Le consommateur peut liker, commenter et partager ses coups de cœur. Il peut également enregistrer les publications pour les revoir plus tard et créer des wishlists de produits qu’il souhaite acheter.

Le consommateur est placé au cœur du processus d’achat, il est maître de son parcours client. Il peut inciter ou recommander à d’autres personnes d’acheter un produit via les fonctionnalités d’interaction. 

Les réseaux sociaux permettent d’avoir accès à une base de clients potentiels ultra ciblés grâce aux critères géographiques, sociodémographiques ou d’intérêts. C’est une réelle opportunité pour les marques de pouvoir proposer leurs produits à une cible susceptible de les acheter. 

Le parcours client est accessible en quelques clics sans changer de plateforme. Cela permet une meilleure fluidité de l’action, un meilleur tracking et sourcing des ventes et surtout, une potentielle viralité de la publication et des articles.

L’alliance du social et du shopping pour une stratégie d’acquisition gagnante

Le social shopping présente de nombreux avantages, autant pour les consommateurs que pour les marques et même pour les plateformes sociales.

Les consommateurs

1 français sur 3 est déjà séduit par le social shopping, ils sont déjà 31% à avoir acheté un produit via un réseau social. Les raisons principales pour lesquelles ils achètent sur les médias sociaux sont les offres promotionnelles (39%) et les produits exclusifs (25%). 

Le parcours d’achat est très simple pour l’utilisateur, il peut acheter ses produits favoris en un seul clic et les partager avec sa communauté. 

L’utilisateur peut naviguer sur un réseau social, être attiré par un produit et l’acheter de manière impulsive puis le recommander à sa communauté. Cependant, le panier moyen d’achat est entre 20 et 50€ pour le moment.

Lorsqu’un produit plait à un utilisateur, il n’a plus besoin de se diriger vers un moteur de recherche pour essayer de trouver le produit sur un site e-commerce. Il peut trouver son inspiration sur les réseaux sociaux, shopper les produits en moins d’une minute grâce à la fluidité du social shopping et pour finir, partager ses coups de cœur. Plus le parcours d’achat est fluide et simple, plus les consommateurs seront tentés d’acheter les produits.

Les réseaux sociaux influencent 87% des acheteurs dans la décision d’achat. Ils sont nombreux à découvrir de nouvelles marques, de nouveaux produits via les réseaux sociaux. Les utilisateurs suivent des marques mais c’est surtout grâce aux influenceurs qu’ils font ces découvertes. 

Le shopping en ligne est de plus en plus souvent réalisé via un smartphone. Les français de 18-35 ans sont déjà nombreux (45%) à vouloir effectuer leurs achats directement sur les réseaux sociaux. L’avantage est que le consommateur peut consulter de nombreux avis d’autres consommateurs avant de valider son panier d’achat. 70% des utilisateurs estiment que les recommandations sont fiables. Il peut également partager le produit à ses proches afin de leur demander des conseils et avis.

Le social shopping repose sur des principes de réflexions et des mécanismes psychologiques. Télécharger notre livre blanc pour connaitre ces 6 facteurs de décisions chez le consommateur. 

Les réseaux sociaux

Le challenge quotidien des réseaux sociaux est d’augmenter le temps d’utilisation. Ils souhaitent garder les utilisateurs un maximum de temps sur les plateformes sociales. C’est la raison pour laquelle les médias sociaux favorisent les liens internes au lien qui redirige vers une autre plateforme.

Pour réussir à capter l’attention des utilisateurs pendant plusieurs minutes voire heures, les plateformes sociales développent sans cesse de nouvelles fonctionnalités, notamment celle du social shopping. On sait que les réseaux sociaux sont une réelle source d’inspiration pour ses utilisateurs mais qu’une fois qu’ils ont trouvé le produit qui leur plaît, ils quittent le réseau social pour se diriger vers le site e-commerce. Ce qui réduit énormément le temps d’utilisation des réseaux sociaux. 

Petit à petit, les plateformes comme Facebook, Instagram, Snapchat, Pinterest … ont développé des fonctionnalités pour intégrer les liens des articles, des fiches produits puis plus récemment des boutons “acheter”. Le tout afin que le parcours d’achat soit entièrement réalisable depuis le réseau social. Ajouter une dimension sociale au shopping a permis aux médias sociaux de créer une viralité sur des produits/marques grâce aux fonctionnalités de like, partage, commentaire, enregistrement …

Les réseaux sociaux ont fait naître un nouveau monde, celui des influenceurs, et le social shopping est une réelle valeur ajoutée pour ce secteur ! Connus pour recommander des produits, inspirer et divertir des communautés, les influenceurs peuvent dès à présent tagger les produits en y ajoutant des liens de vente. Ce qui donne énormément de visibilité au produit et permet d’augmenter considérablement les ventes. Le partage est l’interaction au cœur du social shopping, le consommateur est seul quand il fait son shopping sur un site e-commerce alors que sur les réseaux sociaux il est accompagné de A à Z.

De nombreux réseaux sociaux sont en train d’intégrer des fonctionnalités de shopping, pour connaitre ces fonctionnalités en détail, télécharger notre livre blanc.

Les marques

Le social shopping offre aux marques une nouvelle vitrine pour exposer et mettre en avant leurs produits. Les réseaux sociaux offrent un ciblage très précis, ils permettent aux marques de connaître leurs communautés et leurs habitudes. Le ciblage est réalisé grâce aux critères géographiques, socio-démographiques et d’intérêts ce qui permet aux marques de créer du contenu hyper personnalisé. Plus on connaît sa cible, mieux on saura lui vendre des produits

Les réseaux sociaux sont devenus un réel canal de communication mais aussi d’acquisition pour les marques. Le social shopping permet de faire connaître sa marque et ses produits mais surtout, de générer de nombreuses ventes. 

L’interaction générée sur les réseaux sociaux est un réel atout pour le shopping. Cela permet une importante viralité des produits, un partage d’expérience entre utilisateurs et développer de nouvelles tendances. 

La recommandation de produits au sein d’une communauté s’apparente au bouche-à-oreille. Il est beaucoup plus impactant car sur les réseaux sociaux cela touche beaucoup plus de monde et beaucoup plus vite. 

Plus de 40 % des marques utilisent les réseaux sociaux pour générer des ventes. La dimension sociale permet d’humaniser la communication d’une entreprise, de se rapprocher de ses consommateurs, d’avoir un discours moins commercial, de partager ses valeurs et de fédérer une réelle communauté engagée. Lorsque la communication d’une marque est plus authentique, l’audience a confiance en les produits et achète plus régulièrement.

De nombreuses fonctionnalités avancées sont à disposition des marques pour tracker l’interaction, la visibilité et les ventes liées à leurs produits. Les marques peuvent savoir en temps réel combien de fois le produit a été vu, partagé, acheté mais également par qui, où et par quel moyen. 

Après un achat, les réseaux sociaux permettent de garder un lien avec le consommateur afin de le fidéliser et de re déclencher le désir et l’achat d’impulsion. C’est important de garder une proximité avec l’acheteur afin d’augmenter le achat-rachat et la recommandation.

Vous souhaitez intégrer le social shopping dans votre stratégie d’acquisition digitale ? Téléchargez notre guide pour vous guider pas à pas.

Intégrer le marketing d’influence à votre stratégie de social shopping

Le marketing d’influence est en évolution constante, les influenceurs sont un réel atout pour la croissance d’une entreprise. Le social shopping repose principalement sur l’heuristique de la preuve sociale. Ce qui signifie que la majorité des produits achetés sont des produits qui ont été recommandés aux acheteurs. 

Les influenceurs jouent donc un rôle crucial pour le social shopping, en plus d’avoir une communauté très engagée sur les réseaux sociaux, ils ont un rôle d’expert dans leurs domaines et apportent une réelle valeur ajoutée à leurs communautés. 

Les synergies entre le social shopping et les influenceurs permettent d’augmenter fortement les ventes d’une marque et répondent parfaitement aux nouvelles attentes des consommateurs. 

Le social shopping permet aux influenceurs de fournir du contenu encore plus qualitatif grâce aux guides Instagram par exemple. Ils peuvent désormais insérer les liens des articles (à contrario des publications Instagram où les liens ne sont pas cliquables).

Le live shopping est l’une des nouvelles tendances qui est arrivé il y a peu en Europe alors que ce phénomène est déjà présent en Chine depuis quelques années. Les ventes d’un e-commerce sont décuplées grâce au live shopping. Le concept est d’organiser un live sur les réseaux sociaux avec un influenceur et de mélanger le divertissement avec la présentation/promotion de produits d’une marque. 

En Chine il est possible d’acheter les produits directement dans le chat du live. En Europe il n’est pas encore possible de payer via le réseau social mais des liens de redirection vers les sites e-commerce permettent de réaliser de nombreuses ventes. 

Le live shopping est devenu un réel levier d’acquisition car le contenu est authentique. L’influenceur est face caméra et parle directement à sa communauté. Les auditeurs peuvent interagir en instantané avec l’influenceur pour lui poser des questions ou le soutenir. Les lives shopping génèrent de nombreux achats impulsifs, car les produits sont présentés en direct avec des démonstrations et recommandations de l’influenceur.

Vous souhaitez collaborer avec des influenceurs pour votre stratégie de social shopping, demandez conseil à nos experts !